TROPAIRES ET KONDAKIONS DES DIMANCHES DU TRIODE

 

DIMANCHE DU PHARISIEN ET DU PUBLICAIN (10e dimanche avant Pâques)

Tropaire du mode occurrent

Kondakion (mode 4) :

Fuyons l'orgueil du Pharisien et apprenons du Publicain l'humilité, criant dans nos soupirs au Sauveur : PuriÞe-nous, ô Toi qui seul Te laisses þéchir !

 

DIMANCHE DU FILS PRODIGUE (9e dimanche avant Pâques)

Tropaire du mode occurrent

Kondakion (mode 3, sur l'air de "La Vierge en ce jour") :

J'ai délaissé, insensé, la gloire paternelle et j'ai dissipé dans les vices le trésor qui me fut conÞé. Par la voix du Prodigue je crie vers Toi : J'ai péché contre Toi, ô Père des miséricordes, accueille-moi pénitent et traite-moi comme l'un de tes serviteurs.

 

DIMANCHE DU JUGEMENT DERNIER (dimanche de Carnaval)

Tropaire du mode occurrent

Kondakion (mode 1) :

O Dieu, quand Tu viendras en gloire sur la terre, toute la création tremblera, un þeuve de feu coulera devant ton tribunal. Les livres seront ouverts et les choses cachées dévoilées. Alors, délivre-moi du feu inextinguible et rends-moi digne de ta Droite, ô Juge équitable.

 

DIMANCHE DE L'EXPULSION D'ADAM (dimanche des Laitages)

Tropaire du mode occurrent

Kondakion (mode 6) :

Guide de la sagesse, Dispensateur de l'intelligence, Pédagogue des insensés, Protecteur des pauvres, ô Maître, instruis et fortiÞe mon c¤ur. Donne-moi la parole, ô Toi, le Verbe du Père, car je ne puis retenir mes lèvres de Te crier : Aie pitié de ta créature déchue, ô Miséricordieux !

 

DIMANCHE DE L'ORTHODOXIE (1er du Grand Carême)

Tropaire (mode 2) :

Nous vénérons ton icône immaculée, ô Toi qui es Bonté, en demandant le pardon de nos fautes, Christ notre Dieu. C'est volontairement que dans ta Chair, Tu as daigné monter sur la Croix aÞn de délivrer de la servitude de l'ennemi ceux que Tu as créés. Aussi nous Te crions avec action de grâces : Tu as tout rempli de joie, ô notre Sauveur, en venant sauver le monde.

Kondakion (mode 8) :

Le Verbe incirconscrit du Père S'est circonscrit en prenant chair de toi, Enfantrice de Dieu. Il a rétabli l'image souillée en y mêlant la divine Beauté. Confessant le salut, réalisons-le en paroles et en actes.

 

DIMANCHE DE SAINT GRÉGOIRE PALAMAS (2e du Grand Carême)

Tropaire (mode 8) :

Flambeau de l'orthodoxie, soutien et docteur de l'Église, modèle des moines, invincible lutteur de la théologie, ô Grégoire thaumaturge, gloire de Thessalonique, prédicateur de la grâce, prie sans cesse pour le salut de nos âmes.

Kondakion (du saint, mode 8) :

Comme l'instrument sacré de la sagesse, comme le brillant porte-voix de la science de Dieu, saint pontife Grégoire, nous te chantons. Soumettant notre intelligence à celle du Créateur, conduis nos c¤urs vers Lui, pour que nous chantions : Réjouis-toi, prédicateur de la grâce.

(du dimanche) :

Voici venu le temps d'¤uvrer pour le Seigneur : devant les portes du jugement tenons-nous donc en jeûnant, offrons avec nos aumônes nos larmes de componction, en disant : nos péchés sont plus nombreux que les grains de sable de la mer; Créateur de tous, efface-les pour que nous obtenions la couronne de l'immortelle condition.

 

DIMANCHE DE LA CROIX (3e du Grand Carême)

Tropaire (mode 1) :

Seigneur, sauve ton peuple et bénis ton héritage. Accorde à nos rois la victoire sur leurs ennemis et par ta Croix protège ta cité.

Kondakion (mode 7) :

Le glaive du feu ne garde plus la porte de l'Eden. Par une étrange extinction, le bois de la Croix l'a supprimé. L'aiguillon de la mort et la victoire de l'enfer sont anéantis. Tu es descendu, ô mon Sauveur, en criant à ceux qui étaient en enfer : Sortez et revenez au paradis !

 

DIMANCHE DE SAINT JEAN CLIMAQUE (4e du grand Carême)

Tropaire (mode 8) :

Par le þot de tes larmes, tu as rendu fertile l'aride désert. Par tes profonds gémissements, tes souffrances ont porté des fruits au centuple. Par tes miracles, tu brilles comme un þambeau sur l'univers. Ô bienheureux père Jean, prie le Christ-Dieu de sauver nos âmes.

Kondakion (mode 4) :

Au plus haut degré de la tempérance le Seigneur t'a placé comme un astre de vérité illuminant de ta clarté les confins de l'univers, saint Jean notre père qui nous guide vers Dieu.

 

DIMANCHE DE SAINTE MARIE L'ÉGYPTIENNE (5e du Grand Carême)

Tropaire (mode 8) :

En toi, mère, s'est conservée sans défaut la divine image. Prenant ta croix, tu as suivi le Christ. Par tes ¤uvres, tu as enseigné à mépriser la chair qui passe et à s'occuper de l'âme immortelle. Aussi, ô bienheureuse Marie, ton esprit se réjouit-il avec les anges.

ou celui-ci (mode 5, sur l'air de "Fidèles, chantons") :

Illuminée par la grâce divine de la croix, tu devins un brillant flambeau de conversion en renonçant aux ténèbres des passions; c'est pourquoi saint Zosime t'a vue, vénérable mère Marie, dans le désert comme un ange de Dieu; puisqu'avec lui tu habites les cieux, intercède auprès du Christ en faveur de nous tous.

Kondakion (mode 3, sur l'air de "La Vierge en ce jour") :

Celle qui d'abord s'adonna aux vices et aux passions, par la pénitence, devient en ce jour une épouse du Christ, émule des anges par son genre de vie, destructrice des démons par les armes de la croix; c'est pourquoi tu apparus, ô Marie, comme une épouse glorieuse au royaume des cieux.

 

DIMANCHE DES PALMES (dernier avant Pâques)

Tropaires : (mode 1)

AfÞrmant la Résurrection universelle, avant ta Passion, ô Christ-Dieu, Tu ressuscites Lazare des morts. Et nous, comme les adolescents, portant les symboles de la victoire, nous T'acclamons, ô Vainqueur de la mort : Hosanna au plus haut des cieux, béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !

(mode 4)

Enseveli avec Toi par le baptême, ô Christ notre Dieu, nous sommes devenus dignes de la vie éternelle par ta Résurrection. Et nous Te chantons en criant : Hosanna au plus haut des cieux, béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !

Kondakion (mode 6) :

Toi qui, au ciel, sièges sur un trône et qui, sur la terre, montes un ânon, ô Christ-Dieu, agrée la louange des anges et celle des enfants qui Te crient : Tu es béni, Toi qui viens tirer Adam du tombeau !