FETES MOBILES

 

Dimanches du Triode

 

Dimanche du Pharisien et du Publicain (10e dimanche avant Pâques)

Tropaire du ton occurrent

Kondakion (ton 4)  :

Fuyons l'orgueil du pharisien et apprenons du publicain l'humilité, criant dans nos soupirs au Sauveur : Purifie-nous, ô Toi qui seul Te laisses fléchir !

 

Dimanche du Fils Prodigue (9e dimanche avant Pâques)

Tropaire du ton occurrent

Kondakion (ton 3)  :

J'ai délaissé, insensé, la gloire paternelle et j'ai dissipé dans les vices le trésor qui me fut confié. Par la voix du Prodigue je crie vers Toi : J'ai péché contre Toi, ô Père des miséricordes, accueille-moi pénitent et traite-moi comme l'un de tes serviteurs.

 

Samedi de Carnaval (mémoire de tous les fidèles défunts)

Tropaire (ton 8)  :

Abîme de sagesse qui aimes l'homme et diriges toutes choses en vue du salut, unique Créateur dont chacun reçoit ce qui lui convient, accorde le repos, Seigneur, aux âmes de tes serviteurs, car leur espoir repose en Toi, notre Auteur, notre Créateur et notre Dieu.

Kondakion (ton 8)  :

Accorde le repos avec tes saints, ô Christ, aux âmes de tes serviteurs, là où il n' y a ni peine, ni deuil, ni soupirs, mais vie éternelle.

 

Dimanche du Jugement Dernier (Dimanche de Carnaval)

Tropaire du ton occurrent

Kondakion (ton 1)  :

O Dieu, quand Tu viendras en gloire sur la terre, toute la création tremblera, un fleuve de feu coulera devant ton tribunal. Les livres seront ouverts et les choses cachées dévoilées. Alors, délivre-moi du feu inextinguible et rends-moi digne de ta Droite, ô Juge équitable.

 

Samedi de Laitage (mémoire de tous les saints ascètes)

Tropaire (ton 4)  :

Dieu de nos pères, dont la Clémence agit toujours envers nous, n'éloigne pas de nous ta Miséricorde, mais par leurs supplications gouverne notre vie dans la paix.

Kondakion (ton 8)  :

Comme les hérauts de la piété qui firent taire les impies, Tu as fait briller nos saints pères théophores pour illuminer le monde entier ; par leur intercession garde dans la paix ceux qui Te glorifient et qui Te chantent  : Alléluia.

 

Dimanche de l'Expulsion d'Adam (Dimanche de Laitages)

Tropaire du ton occurrent

Kondakion (ton 6) :

Guide de la sagesse, Dispensateur de l'intelligence, Pédagogue des insensés, Protecteur des pauvres, ô Maître, instruis et fortifie mon c¤ur. Donne-moi la parole, ô Toi, le Verbe du Père, car je ne puis retenir mes lèvres de Te crier : Aie pitié de ta créature déchue, ô Miséricordieux !

 

Dimanche de l'Orthodoxie (1er du Grand Carême)

Tropaire (ton 2) :

Nous vénérons ton icône immaculée, ô Toi qui es Bonté, en demandant le pardon de nos fautes, Christ notre Dieu. C'est volontairement que dans ta Chair, Tu as daigné monter sur la Croix afin de délivrer de la servitude de l'ennemi ceux que Tu as créés. Aussi nous Te crions avec action de grâces : Tu as tout rempli de joie, ô notre Sauveur, en venant sauver le monde.

Kondakion (ton 8) :

Le Verbe incirconscrit du Père s'est circonscrit en prenant chair de toi, Enfantrice de Dieu. Il a rétabli l'image souillée en y mêlant la divine beauté. Confessant le salut, réalisons-le en paroles et en actes.

 

Samedi de tous les saints et des défunts (2e semaine du Grand Carême)

Tropaire (des saints, ton 2) : 

Apôtres, martyrs et prophètes, hiérarques, saints et justes, vous tous qui avez combattu avec vaillance et gardé la foi, vous qui jouissez de la familiarité du Sauveur, intercédez, nous vous supplions, pour le salut de nos âmes.

(des défunts, même ton)  :

Toi qui es bon, Seigneur, souviens-Toi de tes serviteurs et pardonne tous les péchés de leur vie, car nul n'est sans péché, si ce n'est Toi, le Puissant qui donnes aux défunts le repos.

Kondakion (des saints, ton 8) :

Comme les prémices de la terre sont offerts au Créateur, l'univers Te présente, Seigneur, les saints martyrs porteurs de Dieu; par leurs prières et par celle qui T'enfanta, garde ton Église dans la paix, ô Dieu de miséricorde.

(des défunts, même ton)  :

Accorde le repos avec tes saints, ô Christ, aux âmes de tes serviteurs, là où il n' y a ni peine, ni deuil, ni soupirs, mais vie éternelle.

 

Dimanche de Saint Grégoire Palamas ( 2e du Grand Carême)

Tropaire (ton 8) :

Flambeau de l'orthodoxie, soutien et docteur de l'Église, modèle des moines, invincible lutteur de la théologie, ô Grégoire thaumaturge, gloire de Thessalonique, prédicateur de la grâce, prie sans cesse pour le salut de nos âmes.

Kondakion (du saint, ton 8) :

Comme l'instrument sacré de la sagesse, comme le brillant porte-voix de la science de Dieu, saint pontife Grégoire, nous te chantons. Soumettant notre intelligence à celle du Créateur, conduis nos c¤urs vers Lui, pour que nous chantions  : Réjouis-toi, prédicateur de la grâce.

(du dimanche)  :

Voici venu le temps d'¤uvrer pour le Seigneur : devant les portes du jugement tenons-nous donc en jeûnant, offrons avec nos aumônes nos larmes de componction, en disant  : nos péchés sont plus nombreux que les grains de sable de la mer ; Créateur de tous, efface-les pour que nous obtenions la couronne de l'immortelle condition.

 

Dimanche de la Croix (3e du Grand Carême)

Tropaire (ton 1) :

Seigneur, sauve ton peuple et bénis ton héritage. Accorde à nos rois la victoire sur leurs ennemis et par ta Croix protège nos cités.

Kondakion (ton 7) :

Le glaive du feu ne garde plus la porte de l'Eden. Par une étrange extinction, le bois de la Croix l'a supprimé. L'aiguillon de la mort et la victoire de l'enfer sont anéantis. Tu es descendu, ô mon Sauveur, en criant à ceux qui étaient en enfer : Sortez et revenez au paradis !

 

Dimanche de Saint Jean Climaque(4e du grand Carême)

Tropaire (ton 8)  : (comme pour un anachorète).

Par le flot de tes larmes, tu as rendu fertile l'aride désert. Par tes profonds gémissements, tes souffrances ont porté des fruits au centuple. Par tes miracles, tu brilles comme un flambeau sur l'univers. O bienheureux père Jean, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

ou celui-ci (ton 3)  :

Pour les moines tu t'es montré un véritable maître, saint Jean, toi qui dressa la succession de tes discours comme échelle divine faisant monter depuis la purification de l'ascèse vers la lumineuse contemplation ; vénérable père, prie le Christ notre Dieu de nous accorder la grande miséricorde.

Kondakion (ton 4)  :

Au plus haut degré de la tempérance le Seigneur t'a placé comme un astre de vérité illuminant de ta clarté les confins de l'univers, saint Jean notre père qui nous guide vers Dieu.

ou celui-ci (ton 1)  :

Toi qui nous offres comme impérissables fruits les enseignements de ton livre, père saint, tu adoucis les c¤urs des fidèles s'en approchant avec sobriété, bienheureux Jean ; il est vraiment l'échelle conduisant de terre vers l'immortelle gloire des cieux les âmes de ceux qui te vénèrent fidèlement. 

 

Dimanche de Sainte Marie l'Égyptienne (5e du Grand Carême)

Tropaire (ton 8) :

En toi, mère, s'est conservée sans défaut la divine image. Prenant ta croix, tu as suivi le Christ. Par tes ¤uvres, tu as enseigné à mépriser la chair qui passe et à s'occuper de l'âme immortelle. Aussi, ô bienheureuse Marie, ton esprit se réjouit-il avec les anges.

ou celui-ci (ton 5)  :

Illuminée divinement par la grâce de la croix, tu devins un brillant flambeau de conversion en renonçant aux ténèbres des passions ; c'est pourquoi saint Zosime t'a vue, vénérable mère Marie, dans le désert comme un ange de Dieu ; puisqu'avec lui tu habites les cieux, intercède auprès du Christ en faveur de nous tous.

 

Dimanche des Palmes (dernier avant Pâques)

Tropaires : (ton 1)

Affirmant la Résurrection universelle, avant ta Passion, ô Christ Dieu, Tu ressuscites Lazare des morts. Et nous, comme les adolescents, portant les symboles de la victoire, nous T'acclamons, ô Vainqueur de la mort : Hosanna au plus haut des cieux, béni soit Celui qui vient au Nom du Seigneur !

(ton 4)  :

Enseveli avec Toi par le baptême, ô Christ notre Dieu, nous sommes devenus dignes de la vie éternelle par ta Résurrection. Et nous Te chantons en criant : Hosanna au plus haut des cieux, béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !

Kondakion (ton 6)  :

Toi qui, au ciel, sièges sur un trône et qui, sur la terre, montes un ânon, ô Christ Dieu, agrée la louange des anges et celle des enfants qui Te crient : Tu es béni, Toi qui viens tirer Adam du tombeau !

 

 

Pâques Fête des fêtes et solennité des solennités

Tropaire (ton 5)  :

Christ est ressuscité des morts, par la mort Il a vaincu la mort ; à ceux qui sont dans les tombeaux Il a donné la vie.

Kondakion (ton 8)  :

Tu es descendu dans le tombeau, ô Immortel, mais Tu as renversé la puissance de l'enfer. Tu es ressuscité comme un vainqueur, ô Christ-Dieu, disant aux myrophores  : « Réjouissez-vous  ! » ; Tu as donné à tes apôtres la paix et aux hommes déchus la résurrection.

 

Dimanches du temps pascal

 

Dimanche de Thomas (1er après Pâques)

Tropaire (ton 7) :

Tu T'élances hors du tombeau scellé, ô Christ Dieu, Vie qui se lève du sépulcre. Tu entres chez tes disciples, les portes étant fermées; par eux, Tu renouvelles en nous l'esprit de droiture, selon ta grande Miséricorde, Toi, la Résurrection de tous.

Kondakion (ton 8) :

De sa main curieuse, Thomas scruta ton Côté vivifiant, ô Christ Dieu, lorsque Tu entras, les portes étant fermées. Et s'unissant aux autres apôtres, il Te cria : Tu es mon Seigneur et mon Dieu.

 

Dimanche des Myrophores (2e après Pâques)

Tropaire (ton 2) :

Le noble Joseph descendit du bois ton Corps très pur, l'enveloppa d'un linceul immaculé, et couvert d'aromates, il le déposa dans un sépulcre neuf. Se tenant près du tombeau, l'ange cria aux femmes myrophores : Les parfums conviennent aux morts, le Christ, Lui, demeure incorruptible. Mais écriez-vous : "Le Seigneur est ressuscité, donnant au monde sa grande Miséricorde".

Kondakion (ton 2) :

En disant aux myrophores : "Réjouissez-vous !", Tu as essuyé les larmes de notre première mère, Eve, par ta Résurrection, ô Christ Dieu. Par elles, Tu as ordonné à tes apôtres de proclamer : Le Christ est ressuscité du tombeau !

 

Dimanche du Paralytique (3e après Pâques)

Tropaire du ton occurrent.

Kondakion (ton 3) :

Relève, Seigneur, par ta divine Présence, mon âme misérable, paralysée par mes péchés de toutes sortes et mes actes déréglés, Toi qui jadis relevas le paralytique, afin que, sauvé, je Te crie : O Christ miséricordieux, gloire à ta Puissance !

 

Dimanche de la Samaritaine(4e après Pâques)

Tropaire du ton occurrent.

Kondakion (ton 8) :

La Samaritaine, venue avec foi au puits, vit en Toi l'eau de la sagesse. Elle s'en abreuva abondamment, obtenant ainsi le royaume céleste et une mémoire éternelle.

 

Dimanche de l'Aveugle-né (5e après Pâques)

Tropaire du ton occurrent.

Kondakion (ton 4) :

Les yeux de l'âme aveuglés, je m'approche de Toi, ô Christ, comme l'aveugle-né. Et pénitent, je crie vers Toi : "Tu es la Lumière resplendissante de ceux qui sont dans les ténèbres !".

 

Ascension

Tropaire (ton 4) :

Tu es monté en gloire, ô Christ Dieu. Tu as rempli de joie tes disciples, par la promesse du saint Esprit. Ta bénédiction a rendu manifeste que c'est Toi, le Fils de Dieu et le Libérateur du monde !

Kondakion (ton 6) :

Ayant accompli l'économie de notre salut et uni la terre au ciel, Tu es monté en gloire, Christ notre Dieu. Tu ne T'es pas séparé de ceux qui T'aiment auxquels Tu cries : "Je suis avec vous et nul ne peut rien contre vous".

 

Dimanche des Pères du 1er Concile oecuménique(6e après Pâques)

Tropaire du ton occurrent.

Kondakion (ton 8) :

Tu es glorifié par-dessus tout, ô Christ notre Dieu, Toi qui as établi sur terre nos Pères, comme des luminaires, et qui, par eux, nous as tous conduits à la vraie foi. O Plein de miséricorde, gloire à Toi !

 

Dimanche de la Pentecôte (Sainte Trinité)

Tropaire (ton 8) :

Tu es béni, ô Christ notre Dieu, Toi qui as rendu tout-sages les pêcheurs, par la descente sur eux de ton Esprit saint, et par eux as pris au filet l'univers tout entier. Gloire à Toi, ô Ami de l'homme !

Kondakion (ton 8) :

Quand le Très-Haut descendit sur terre, Il confondit les langues et dispersa les nations. Maintenant, Il distribue les langues de feu et nous appelle tous à l'unité. Glorifions donc d'une voix unanime le très saint Esprit !

 

Dimanche de Toussaint

(1er après la Pentecôte)

Tropaire (ton 4) :

Ton Église, parée du sang des martyrs, comme de pourpre et de lin fin, à travers l'univers crie vers Toi, ô Christ  : "Envoie sur ton peuple tes Miséricordes, accorde la paix à ta cité, et à nos âmes ta grande Pitié".

Kondakion (ton 8) :

Comme les prémices de la terre sont offerts au Créateur, l'univers Te présente, Seigneur, les saints martyrs porteurs de Dieu; par leurs prières et par celle qui T'enfanta, garde ton Église dans la paix, ô Dieu de miséricorde.